Bienvenue

Ici, vous allez apprendre beaucoup de choses sur la DMLA, mais vous découvrirez aussi combien votre vue est précieuse et comment la protéger. Prenez dès aujourd’hui le contrôle de la santé de vos yeux – vous le devez à vous-même et à ceux que vous aimez.

Téléchargez la Brochure du Patient

Prochainement sur ce site, vous pourrez télécharger ou imprimer la brochure de The Angiogenesis Foundation sur les traitements antiangiogéniques dans la DMLA humide (fichier PDF).

 

amd-brochure

 
Téléchargez la Brochure du Patient

Téléchargez la Brochure du Patient (Royaume-Uni)

Nous vous invitons à télécharger ou imprimer la brochure PDF de l’Angiogenesis Foundation sur la DMLA humide pour le Royaume-Uni comme un PDF.

 

amd-brochure

 
Download Patient Brochure

Infographie sur la DMLA humide

L’Angiogenesis Foundation vous invite à télécharger ou imprimer l’affiche /l’infographie sur la DLMA humide (fichier PDF). Poster Preview AMDTéléchargez l’infographie sur la DMLA (en anglais)

Téléchargez le Rapport sur la DMLA

We invite you to download or print the Angiogenesis Foundation’s PDF Report on the proceedings of our second International Expert Summit on Wet AMD in 2013.
WhitePaperPreview3
Download Second Wet AMD Report

Asie-Pacifique Livre blanc

Nous vous invitons à télécharger ou imprimer Asie-Pacifique Livre blanc de la Angiogenesis Foundation sur la DMLA humide sous forme de PDF. WhitePaperPreviewAMDAsiaTélécharger le Asie-Pacifique humide et papier blanc

Livre blanc australien

Nous vous invitons à télécharger ou imprimer sur du papier blanc australien du Angiogenesis Foundation sur la DMLA humide sous forme de PDF. WhitePaperPreviewAMDAusTélécharger la Wet australien et livre blanc

Wet latino-américain AMD Livre blanc

Nous vous invitons à télécharger ou imprimer Sommet d’experts d’Amérique latine Livre blanc de la Angiogenesis Foundation sur maculaire humide liée à l’âge Dégénérescence au format PDF en cliquant sur l’image ci-dessous. WhitePaperPreviewLatinAmerica Télécharger le humide d’Amérique latine et du papier blanc

Téléchargez le Rapport sur la DMLA

Nous vous invitons à télécharger ou à imprimer le Rapport sur les travaux du Sommet international sur la DMLA humide qui a réuni les meilleurs experts sous l’égide de The Angiogenesis Foundation.WhitePaperPreviewAMDInt'lTéléchargez le Rapport sur la DMLA

Contrôlez vous-même votre vision

La_grille_dAmslerTéléchargez la grille d’Amsler et son mode d’emploi


L’utilisation de la grille d’Amsler permet de détecter toute modification, même les plus subtiles, de votre vision dès le stade précoce de la DMLA humide. Pour effectuer vous-même le test d’Amsler, téléchargez la grille d’Amsler que nous mettons gratuitement à votre disposition et suivez les instructions qui l’accompagnent (fichier PDF).

Ressources multimédia

La DMLA en images

Découvrez ce qu’une personne atteinte de DMLA voit (ou ne voit pas) et pourquoi :
eyesight.org
 
Pour tout savoir sur l’anatomie de la rétine et de la macula et sur leur vascularisation :
webvision.med.utah.edu

 

La fiche technique de la DMLA

Pour en savoir plus sur cette maladie , consultez le site du National Eye Institute :
www.nationaleyeinstitute.org

 

Vidéo

Une présentation vidéo de l’American Academy of Ophthalmology :
www.aao.org

 

Services d’information par téléphone

Service d’information audio avec les dernières nouvelles concernant la malvoyance, des adresses d’entreprises locales spécialisées au service des malvoyants, etc. :
www.mdsupport.org

Glossaire

Angiogenèse :
Formation de nouveaux vaisseaux sanguins.
 
Angiographie en fluorescence ou angiographie à la fluorescéine :
Technique photographique : Après injection d’un colorant dans une veine du bras du patient, un appareil photo spécial photographie les vaisseaux sanguins rétiniens lorsque le colorant, véhiculé par la circulation sanguine, atteint l’œil
 
Antioxydants :
Vitamines et nutriments capables de prévenir les lésions cellulaires et qui aident à ralentir la progression de la dégénérescence maculaire.
 
Anti‑VEGF (agent ou thérapie) :
Médicament/ traitement conçu pour inhiber les fonctions du VEGF (abréviation de l’anglais Vascular Endothelial Growth Factor, facteur de croissance de l’endothélium vasculaire), une protéine responsable de la formation des néovaisseaux dans la DMLA humide.
 
Atrophie géographique :
Détérioration des photorécepteurs et des tissus avoisinants au niveau de la macula
 
Avastin (bévacizumab) :
Voir le chapitre consacré à Avastin
 
Caroténoïdes :
Substances présentes à l’état naturel dans les fruits et légumes de couleur jaune ou orange, ainsi que dans les légumes à feuilles vertes – le bêta-carotène et l’alpha-carotène sont responsables de la couleur orangée des carottes et le lycopène de la couleur rouge des tomates. Ce sont des antioxydants qui protègent des lésions provoquées par les radicaux libres.
 
Cataracte :
Opacification du cristallin se traduisant par une diminution de la transmission de la lumière à la rétine
 
Cellules endothéliales :
Cellules constitutives de la paroi des vaisseaux sanguins, appelée « endothélium ».
 
Cellules inflammatoires :
Cellules participant à la réaction inflammatoire (également appelée « réponse inflammatoire ») déclenchée par la présence d’une substance étrangère à l’organisme.
 
Cellule progénitrice endothéliale :
Cellule souche mâture résidant dans la moelle osseuse, passant dans la circulation sanguine en réponse aux signaux émis par les néovaisseaux en formation et recrutée sur les foyers d’angiogenèse dans la DMLA humide
 
Champ visuel :
Étendue totale de l’espace vue par un œil, incluant la vision centrale (frontale) et la vision périphérique (latérale)
 
Choroïde :
La choroïde est une des couches de la paroi du globe oculaire ; richement vascularisée, elle assure la nutrition de la rétine et constitue la seule source d’irrigation sanguine de la macula.
 
Cônes :
Cellules photoréceptrices (sensibles à la lumière) situées dans la rétine et responsables de la vision centrale fine et de la perception des couleurs
 
Cornée :
Couche transparente à la surface de l’œil, responsable de la transmission de la lumière à la rétine
 
Cristallin :
Structure transparente située à l’avant de l’œil, derrière l’iris, qui fait converger les rayons lumineux sur la rétine et permet à l’œil de faire la « mise au point » (appelée « accommodation ») sur l’objet regardé.
 
Décollement de rétine :
Trouble grave qui survient lorsqu’une partie de la rétine se sépare des membranes plus externes du globe oculaire
 
Dégénérescence maculaire exsudative :
Autre nom de la DMLA humide
 
Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) :
Maladie entraînant la dégénérescence de la macula, cause principale de la perte de vision au‑delà de 55 ans.
 
Dilatation, ou mydriase :
Agrandissement du diamètre de la pupille obtenu par instillation de quelques gouttes d’un collyre spécial (appelé « collyre mydriatique ») permettant à l’ophtalmologiste de mieux examiner l’intérieur de l’œil
 
DMLA humide :
Forme avancée et grave de dégénérescence maculaire, caractérisée par la formation de néovaisseaux sous la macula et la fuite de liquide et/ou de sang ; cette accumulation de liquide et de sang entraîne une perte de la vision centrale et, en l’absence de traitement, cette perte de vision est définitive
 
DMLA sèche :
Type de dégénérescence maculaire associée à la présence de dépôts appelés « drusen » s’accumulant sous la rétine ; ce type de DMLA peut conduire à une DMLA humide
 
Drusen :
Mot (pluriel) d’origine allemande (singulier : druse), désignant des dépôts jaunâtres de débris de cellules et d’autres matériaux biologiques qui s’accumulent avec l’âge sous la rétine ; l’augmentation en nombre et/ou en volume des drusen est associée au développement et à la progression de la DMLA humide
 
Épithélium pigmentaire rétinien (EPR) :
Fine couche cellulaire profonde de la rétine sur laquelle reposent les cellules photoréceptrices et qui en assure l’irrigation sanguine
 
Essai ou étude clinique :
Étude médicale menée auprès de patients et/ou d’individus en bonne santé pour déterminer si un traitement / médicament est sans danger pour la santé et efficace.
 
Étude AREDS (abréviation de l’anglais Age-Related Eye Disease Study, étude des maladies des yeux liées à l’âge) :
Étude clinique commanditée par les NIH (National Institutes of Health) qui a démontré que les antioxydants permettent de ralentir la progression de la dégénérescence maculaire. La deuxième partie de cette étude est en cours de réalisation.
 
Eylea :
Voir le chapitre consacré à Eylea
 
Fovéa :
Partie centrale de la macula assurant la vision des détails les plus fins
 
Facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF, abréviation de l’anglais Vascular Endothelial Growth Factor) :
Famille de protéines stimulant le développement de nouveaux vaisseaux sanguins. Dans l’espèce humaine, la famille des VEGF comprend quatre membres, désignés par des lettres : VEGF‑A, VEGF‑B, VEGF‑C et VEGF‑D. Le VEGF‑A est la cible de la majorité des thérapies anti‑VEGF. Une surproduction de ces facteurs entraîne la perte de l’étanchéité des néovaisseaux qui laissent alors échapper du liquide ou du sang.
 
Facteur de croissance placentaire (PlGF, abréviation de l’anglais Placental Growth Factor) :
Protéine qui, dans la DMLA humide, stimule l’angiogenèse, participe au recrutement de cellules ayant pour fonction de stabiliser les néovaisseaux et recrute des cellules souches dérivées de la moelle osseuse
 
Fond d’œil et autofluorescence (AF) :
L’examen du fond d’œil est réalisé à l’aide d’un rétinographe, sorte de microscope à faible grossissement couplé à un appareil photo. Des filtres spéciaux fixés à l’appareil permettent de détecter la fluorescence présente à l’état naturel dans l’œil (autofluorescence, AF) et de visualiser ainsi les cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR) éventuellement endommagées. L’autofluorescence est une technique non invasive qui ne nécessite pas d’injection de colorant.
 
Grille d’Amsler :
Grille ayant l’aspect d’une feuille de papier quadrillé utilisée pour surveiller les modifications de la vision susceptibles de révéler une dégénérescence maculaire liée à l’âge

 
Laser « chaud » :
Laser parfois utilisé pour cautériser les néovaisseaux qui se développent sous la rétine dans la DMLA humide. Technique également appelée « photocoagulation ».
 
Lucentis :
Voir le chapitre consacré à Lucentis
 
Macugen :
Voir le chapitre consacré à Macugen
 
Macula :
Petite zone au centre de la rétine responsable de la vision nette et fine nécessaire pour regarder directement un objet
 
Membrane de Bruch, ou lame basale de la choroïde :
Fine couche de cellules participant à l’apport en oxygène et en nutriments à la rétine
 
Néovascularisation choroïdienne (NVC) :
Formation de vaisseaux sanguins anormaux (néovaisseaux) sous la macula, associée à des maladies telles que la DMLA humide.
 
Nerf optique :
Gros nerf présent dans l’œil qui assure la liaison entre la rétine et le cerveau, où les signaux lumineux sont transformés en vision.
 
Ophtalmologiste spécialisé(e) dans les maladies de la rétine :
Ophtalmologiste qui se spécialise dans le traitement des maladies de la rétine ; ce(tte) spécialiste pratique également la chirurgie et a suivi cinq années supplémentaires d’études médicales spécialisées (en France)
 
Photorécepteurs :
Cellules nerveuses présentes dans la rétine émettant des signaux électriques lorsqu’elles sont activées par les rayons lumineux
 
Pupille :
Orifice situé à l’avant de l’œil (le « trou » noir au centre de l’iris) dont le diamètre varie suivant sa contraction ou sa dilatation afin de quantifier la lumière pénétrant dans l’œil

 
Rétine:
Couche photosensible située dans la partie postérieure de l’œil qui convertit les signaux lumineux en signaux nerveux transmis au cerveau
 
Scotomes:
Taches aveugles dans le champ visuel
 
Spécialistes en basse vision:
Spécialistes pouvant apporter aux patients ayant perdu un certain degré de vision centrale une assistance par le biais d’une rééducation et de l’utilisation d’aides visuelles (optiques et non optiques)
 
Thérapie antiangiogénique:
Traitement qui enraye la maladie en stoppant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux (néovaisseaux)
 
Thérapie photodynamique (TPD):
Également appelé PDT (abréviation de l’anglais Photodynamic Therapy), ce type de traitement de la DMLA humide consiste en l’injection d’un médicament activé par la lumière qui, exposé à un rayonnement laser spécial, détruit les néovaisseaux oculaires anormaux
 
Tomographie par cohérence optique ou TCO:
La TCO (également appelée « OCT », abréviation de l’anglais Ocular Coherence Tomography) utilise la lumière pour balayer la rétine, permettant ainsi à l’ophtalmologiste de visualiser les différentes couches de la rétine et des tissus oculaires. La réalisation de la TCO ne demande que quelques minutes. C’est une technique non invasive et aucun instrument ou appareil n’entre en contact avec votre œil. La TCO ne nécessite ni injection, ni exposition à une lumière intense. La TCO est utilisée pour contrôler la structure de l’œil et évaluer l’efficacité des différents traitements.
 
Vision centrale:
Images vues à partir de la zone centrale de l’œil, résultant de la lumière reçue au niveau de la macula
 
Vision périphérique:
Aptitude à détecter les objets et les mouvements avec la vision latérale, en dehors de l’axe du regard.